Tout le monde a de la noix de muscade dans sa cuisine. Elle assaisonne les purées, les gratins, les veloutés et la béchamel. La noix de muscade possède aussi des propriétés aphrodisiaques. Mais saviez-vous qu’à forte dose la noix de muscade peut entrainer nausées, hallucinations et même la mort. 

Breaking Bad dans ton assiette !

Selon des recherches, il est préférable d’utiliser la noix de muscade avec modération, car elle renferme des substances hallucinogènes. La principale est la myristicine. Cette dernière se transforme, dans le foie, en une amphétamine psychédélique. Elle renferme aussi d’autres substances aux effets hallucinogènes comme l’élémicine et le safrole. Autant dire que vous devriez avoir la main légère quand vous préparerez votre gratin ou votre purée.

Crédit photo: bienmanger.com

Que effets sur notre corps ?

Avant que vous n’alliez chercher une cuillère à café de muscade pour tenter l’expérience, il faut d’abord connaître ses effets. Il suffit de consommer un à deux milligrammes de noix de muscade par kilo de poids corporel pour déclencher des effets néfastes sur le système nerveux central, notamment au niveau gastro-intestinal et pulmonaire. La myristicine bloque les impulsions nerveuses responsables des mouvements involontaires des muscles de certains systèmes de l’organisme, comme les poumons. On raconte même qu’une cuillère à soupe suffit pour déclencher d’autres réactions, comme des nausées, des vomissements, des rougeurs, un rythme cardiaque élevé, l’euphorie, des hallucinations et une sensation de bouche sèche. Et ça ne s’arrête pas là, certains symptômes peuvent durées plusieurs jours, comme des problèmes de vue, de concentration, et d’équilibre. Au delà de 20g, les effets de la muscade peuvent vous amener à rencontrer Saint-Pierre en personne.

 

Partager: