Record de longévité pour le requin du Groenland avec plus de 400 ans

sauvages news découverte du monde

Le requin du Groenland a une longévité remarquable. Il atteint souvent les cinq mètres alors qu’il ne grandit que d’environ un centimètre par an.

Record absolu pour un vertébré

Des chercheurs viennent en effet de révéler suite à une étude de 28 requins du Groenland que l’un des spécimens avait sans doute atteint près de 400 ans.

On le croise le long des côtes de l’Arctique, de l’Europe à l’Amérique du nord. Rarement en surface, il se tient en général à plusieurs centaines de mètres de profondeur. En réalité nous savons peu de choses de ce requin. Ce grand animal, qui mesure en moyenne plus de deux mètres, dépasse souvent cinq mètres mais reste très discret et n’est connu que depuis les années 1930.

Record de longévité pour le requin du Groenland avec plus de 400 ans

Un Danois, Paul Marinus Hansen, avait semble-t-il le premier posé la question : comment ce requin peut-il atteindre de telles tailles alors qu’il ne grandit apparemment que de quelques centimètres en plusieurs années ? C’est ce que rappellent des chercheurs de l’université de Sur 28 femelles, de 80 cm à plus de 5 m, une équipe internationale a en effet inauguré une méthode originale pour déterminer l’âge de ces sélaciens.

Cette longévité extraordinaire dépasse de loin celle des grandes tortues terrestres et de la baleine boréale, qui vont au-delà de 200 ans.

Mais attention il reste un vrai prédateur sauvage même s’il semble endormis. Il est capable d’élans spontanés pouvant chasser le phoque et d’autres mammifères tel le béluga sous certaines conditions.

Le froid, un allié de taille quant à l’espérance de vie

Des travaux sur les nématodes ont permis de démontrer que le froid pouvait également activer des gènes anti-âge qui aident les animaux dans la biosynthèse des protéines et ainsi à se débarrasser des molécules endommageant l’ADN, voire même à combattre plus efficacement les infections, prolongeant la durée de vie de l’animal.

Partez à la découverte du monde avec la suite de nos articles.

 

Partager: