Comment mieux supporter le confinement avec la sophrologie

Comment mieux supporter le confinement avec la sophrologie

Nous traversons une période extraordinaire et la sophrologie pourrait bien être la solution pour vous aider à supporter un peu mieux le confinement.

Face au Coronavirus, cette pandémie mondiale totalement inédite dans nos sociétés modernes, qui enveloppe d’une chape de plomb terriblement anxiogène notre quotidien figé dans un confinement inédit (qui DOIT être scrupuleusement respecté), je vous propose le plus merveilleux, le plus extraordinaire, le plus lointain des voyages : une traversée sur l’océan de votre INCONSCIENT.

Pour cela nous avons contacté le Docteur Serge PRUNET, Sophrologue qui nous fait découvrir la pratique de la sophrologie.

Armez-vous de discipline, constance, persévérance (mais n’est-ce pas ce qu’on vous demande actuellement ?), et embarquez pour ce périple magique pour les seules contrées qui restent encore inexplorées.

Confortablement installé chez vous, parfaitement immobile, devenez le “Mike Horn” de votre subconscient.

Mais qu’est-ce que la sophrologie ?

C’est une méthode thérapeutique psycho corporelle qui allie le corps et l’esprit.

Elle vous permet d’entrer dans un état de conscience modifiée à l’aide d’exercices de relaxation, de respiration et de visualisation.

Chaque être humain a en lui les capacités et les ressources pour trouver son équilibre.

je vous propose le plus merveilleux, le plus extraordinaire, le plus lointain des voyages : une traversée sur l'océan de votre INCONSCIENT.

Comment ?

Grâce à la sophronisation de base et son relâchement musculaire qui entraîne l’apaisement mental et autorise l’accès à un état de conscience modifiée : l’état sophro-liminal.

Le cerveau est alors dans une condition particulière qui augmente considérablement sa suggestibilité : ni vigilance, ni sommeil avec perte de conscience.

Une sorte d’hyper vigilance qui ouvre directement les portes de l’inconscient en évitant scrupuleusement l’étage du conscient.

Voie royale si nous voulons comprendre nos émotions, nos vrais désirs, sortir de la spirale infernale de l’échec et nous épanouir.

Il est urgent d’accepter d’écouter nos instincts…

je vous propose le plus merveilleux, le plus extraordinaire, le plus lointain des voyages : une traversée sur l'océan de votre INCONSCIENT.

Après la théorie passons à la pratique pour installer une sophronisation de base.

Quinze minutes sont nécessaires chaque jour. Cela nécessite un entraînement systématique et méthodique.

Il faut être habillé de vêtements amples et confortables, se munir de bouchons d’oreilles, d’un bandeau qui recouvre les yeux, et s’allonger sur un tapis, bien à plat, les paumes des mains tournées vers le sol, dans une pièce isolée, pas trop chauffée, bien aérée.

Dans cette position, yeux clos, dents desserrées, langue décollée du palais, se donner quelques secondes pour laisser s’installer le calme au moyen d’une respiration ample et régulière comme un long fleuve tranquille qui s’écoulerait paisiblement dans une large plaine fertile.

Choisir une image positive (un paysage, un souvenir heureux, une personne aimée, une odeur…) qui nous accompagnera dans ce beau voyage.

 

L’EXERCICE DE PESANTEUR :

(Les droitiers commenceront par le côté droit du corps, les gauchers feront l’inverse)

La première formule d’exercice s’énonce ainsi :

“Mon bras droit est entièrement lourd, lourd comme du plomb.”

Il convient de se représenter intensément la formule d’exercice.

On ne la prononcera point.

Il faut se répéter en pensée, environ six fois de suite la formule d’exercice, puis introduire :

“Je suis parfaitement calme” que l’on fait de nouveau suivre par :

“Mon bras droit est entièrement lourd, lourd comme du plomb.” (6 fois)

Puis on passe à la jambe droite avec la même méthodologie.

 

De la même façon suivront, et toujours dans cet ordre :

–   le bras gauche

–    la jambe gauche

–    les fesses

–    le dos

–    les épaules

–    le cou

–    la tête.

À la fin de l’exercice on laissera s’installer la sensation de pesanteur au moyen d’une respiration ample, lente, et harmonieuse.

L’EXERCICE DE CHALEUR :

Imaginez qu’une bulle de chaleur bienveillante et bienfaisante flotte au-dessus de vous (l’imaginaire est la voie royale vers l’inconscient), et qu’elle pénètre dans votre corps par le bras droit.

La formule devient :

” Mon bras droit est chaud, agréablement chaud.

Mon bras droit est entièrement lourd, lourd comme du plomb. ”

 

À répéter six fois en pensée avant d’introduire :

” Je suis parfaitement calme” que l’on fait de nouveau suivre six fois par :

” Mon bras droit est chaud, agréablement chaud.

Mon bras droit est entièrement lourd, lourd comme du plomb.”

 

Puis on applique la même méthodologie pour passer :

–    à la jambe droite

–    au bras gauche

–    à la jambe gauche

–    aux fesses

–    au dos

–    aux épaules

–    au cou

–    à la tête .

Calmement, sans rien brusquer, on laisse s’installer cette sensation de pesanteur et de chaleur au moyen d’une respiration ample, lente, et harmonieuse.

 

Il convient de se répéter :

“Chaque inspiration renforce mon relâchement, chaque expiration élimine un peu plus fatigue et pensées négatives.”

Les yeux sont toujours fermés, les dents desserrées, la langue décollée du palais.

Répétez plusieurs fois :

“Je suis parfaitement calme. J’ai conscience de vivre le meilleur moment de ma journée.”

Puis c’est le moment d’introduire et de vivre sereinement, l’image positive choisie en début de séance.

Les premiers jours ne pas rechercher plus, profitez pleinement du moment présent, agréable et apaisant.  Ensuite à votre rythme, à votre guise, revenez lentement, sans brusquer les choses, à l’état de conscience normale, en articulant les doigts des mains puis des pieds, en bougeant les bras, les jambes…

Il est très important de bien respecter ce retour harmonieux à la réalité pour pouvoir retirer les bienfaits de la séance.

Il faut être assidu, pour répéter méticuleusement la séance chaque jour, et obtenir une autodécontraction concentrative.

 

La sophrologie exige une certaine force de caractère et de la volonté.

Elle contribue à se forger une personnalité à toute épreuve.

Il faut véritablement s’adonner aux formules d’exercice sans arrière-pensée et partant s’oublier soi-même, ce qui garantira le succès de l’entraînement.

Vous avez en main tous les éléments pour réussir votre Sophronisation de base, passeport indispensable pour voyager et découvrir son inconscient.

Ensuite, une fois cette première étape bien acquise, des suggestions post-hypnotiques et des résolutions concrètes pourront être introduites …

On verra ça plus tard…

Retrouvez nos articles relaxes ICI. 

Partager: