Le constructeur californien Tesla vient enfin de présenter le tant attendu semi-remorque 100% électrique qu’il développe en secret depuis plus d’un an.

Comme prévu, Tesla a levé le voile sur son tout premier camion 100 % électrique. Un véhicule qui se sera fait désirer dû aux retards subis par le constructeur américain et alors que la concurrence ne s’est pas fait prier pour lui couper l’herbe sous le pied. Mais, qu’à cela ne tienne, le Tesla Semi est désormais une réalité et, sans surprise, il s’agit d’un poids lourds revendiquant l’ADN de Tesla. Soit un camion qui tranche avec ses congénères, et pas seulement du côté de la motorisation.

 

 

Un design futuriste

 

Le Tesla Semi arbore un design futuriste aux lignes épurées, ce qui lui confère un look certes imposant, mais aussi très élégant. Avec les quatre moteurs de Model 3 installés sur ses roues, il est capable d’atteindre le 0 à 96 km/h en cinq secondes. Avec une charge maximum, il promet une autonomie atteignant les 800 km sachant qu’Elon Musk mentionne un mode de recharge éclair : en 30 minutes, la batterie regagnera une bonne partie de sa capacité. De toute évidence, Tesla vise d’abord les trajets courts.

 

 

Voilà pour les performances, garanties par un centre de gravité plus bas et un gros travail sur l’aérodynamique. Mais on retiendra davantage la conception du Tesla Semi, articulée autour d’une cabine pensée pour offrir un maximum de place et de circulation aux routiers.

La concurrence de Tesla

 

Il existe un autre camion électrique sur le marché, similaire à celui de Tesla: le Nikola One. Alimenté par une pile à combustible à hydrogène, le Nikola One, capable d’atteindre 1300 à 1900 km d’autonomie sur un « plein », grâce à une batterie de 320 kWh associé à un système de récupération d’énergie au freinage, les moteurs électriques du Nikola devraient offrir une plus grande souplesse lors des trajets. Notamment grâce aux 364 stations de recharge à hydrogène que la firme américaine Nikola Motor prévoit d’installer aux États-Unis et au Canada à partir de 2018.

 

 

Alors, lequel vous préférez ? Retrouvez nos articles sur d’autres véhicules électriques ICI

 

Source photo: Pinterest

Share: